Abdullah Miniawy est un artiste égyptien de 26 ans qui ne compte plus les cordes courbant son arc
chantant. Connu comme écrivain, chanteur, compositeur, musicien mais aussi acteur, il collabore
aujourd'hui, sur scène et sur disque, avec plusieurs artistes de renom allant d'Erik Truffaz à Simo Cell, en
passant par le trio allemand Carl-Gari ou encore le danois HVAD.
Avant de s'installer à Paris, il y a trois ans, Abdullah Miniawy participe activement aux soulèvements
révolutionnaires du Printemps arabe au sein de la jeunesse militante du Caire. À sa manière, il mettra
l'artistique au service d'un discours politique dénonciateur et se positionnera en acteur de la défense de la
liberté d'expression. Ses paroles philosophiques et ses textes aussi bien protestataires que poétiques
résonnent aujourd'hui bien au-delà de son pays.
Trompettiste de formation, Abdullah Miniawy a écrit et composé son propre spectacle, Le Cri du Caire,
articulé sous la forme d'un trio jazz contemporain rejoint par Erik Truffaz. Un véritable cri du cœur
sombre et déchirant, chanté entre psalmodie soufie et spoken word, et emmené jusque sur les Scènes
nationales françaises ainsi que lors d'événements d'envergure tels que le festival d'Avignon en 2018.
Face électronique, Abdullah Miniawy multiplie les collaborations bien étudiées. Que ce soit avec le trio
munichois Carl-Gari avec lequel il a signé deux albums parus chez Trilogy Tapes et Whities (devenu AD
83) et un morceau sur la compilation de Berlin Atonal en 2020, en duo avec Simo Cell plus récemment
sur l'album Kill Me or Negociate publié par le label lyonnais Brothers From Different Mothers, ou à venir
– toujours en duo – avec le danois HVAD pour un album auto-édité, Abdullah Miniawy ne pose aucune
frontière à l'heure d'arpenter et d'expérimenter, pour toujours mieux explorer, autant au chant qu'armé de
sa trompette, les différents terrains se présentant sur son chemin.
Au cinéma, Abdullah Miniawy a composé de nombreuses bandes originales pour la trilogie filmique
Cabaret Crusades de Wael Shawky, ainsi que de nombreuses autres pour des courts-métrages, spectacles
de danse et pièces de théâtre. En 2019, on retrouve Abdullah Miniawy dans le rôle du personnage
principal du film Ttlames, réalisé par le Tunisien Ala Eddine Slim, et sélectionné et projeté en première
mondiale à la Quinzaine des Réalisateurs du Festival de Cannes la même année.
La carrière d'Abdullah Miniawy peut se lire comme un cri retentissant qui balaie les cadres, les angles et
les genres pour mieux tracer sa route à travers chant..>> Par Ismeal Martin